Loading

Aperçu du marché québécois du CD et du CR au troisième trimestre 2018

December 2018

Le Québec en tête des provinces Canadiennes au chapitre des investissements en capital de risque depuis le début de l’année 2018

La province accapare les trois quarts de toutes les opérations canadiennes de capital de risque

 

237 millions de dollars, répartis sur 34 transactions, ont été investis en capital de risque au Québec au troisième trimestre. La plus importante transaction canadienne de l’année  a d’ailleurs eu lieu au Québec; il s’agit de la ronde de série D de 129 M$ réalisée pour Hopper Inc., dirigée par OMERS Ventures, et à laquelle ont notamment participé la (CDPQ), Investissement Québec et BDC IT Venture Fund.

En capital de développement, un milliard de dollars a été investi sur 73 transactions. Au cours des trois premiers trimestres de 2018, le nombre de transactions a augmenté de 2 %; 254 transactions par rapport aux 249  réalisées au cours de la même période en 2017.

« Hopper connaît présentement une croissance fulgurante, notamment à l’international, affirme Jack Chadirdjian, président et chef de la direction de Réseau Capital. Cette compagnie québécoise développée à Montréal utilise l’intelligence artificielle pour prévoir la fluctuation des prix des billets d’avion et elle compte maintenant faire la même chose avec l’hébergement. »

Sept sorties de sociétés québécoises, appuyées par du capital de risque, ont été effectuées en 2018, y compris l’acquisition par Eli Lilly de la société AurKa Pharma de TVM Life Science Management (141 M$).

La compagnie de Québec  Coveo Solutions Incorporated a obtenu un investissement de 100 M$  d’une société américaine de capital de développement, ce qui a mené à une sortie partielle de plusieurs investisseurs en capital de risque. La ronde incluait également un investissement additionnel de 20M$ du Fonds de solidarité FTQ, d’Investissement Québec et de la Banque Nationale du Canada.

Le rachat d’Atrium Innovations Incorporated par Nestlé, au coût de 3 G$, à laquelle ont aussi participé le Fonds de solidarité FTQ et la CDPQ, et l’acquisition par Michelin, pour 1,9 G$ de Camso, une vente à laquelle la CDPQ a également pris part, représentent les sorties les plus importantes en capital de développement depuis le début de l’exercice

 

Faits saillants du troisième semestre 2018 en capital de risque

  • 237 M$ ont été investis sur 34 transactions au troisième trimestre au Québec, soit 11 % de plus que le montant investi au trimestre précédent (213 M$).
  • Le volume moyen d’une opération de capital de risque a presque doublé ce trimestre, atteignant 7 M$, par rapport au 3,6 M$ du deuxième trimestre.

CDA T3 2018 – Faits saillants du capital de risque

  • La plus importante transaction canadienne de l’année est la ronde de série D de 129 M$ réalisée pour Hopper Inc., dirigée par OMERS Ventures, et à laquelle ont notamment participé la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), Investissement Québec et BDC IT Venture Fund.
  • Le Québec s’est emparé de 29 % du nombre total des transactions de capital de risque au Canada (128 sur 439) et de 24 % des dollars investis (558 M$ sur 2,4 G$).
  • Un peu plus du tiers des activités de capital de risque (43 des 128 transactions) se situaient entre 1 M$ et 5 M$, suivies des transactions entre 100 000 $ et 500 000 $, soit une part de 24 % (31 transactions sur 128).
  • Les entreprises de TIC se sont réparti 357 M$, 62 % de la totalité des dollars investis, une hausse de 8 % par rapport à 2017.
  • Les entreprises du secteur agroalimentaire ont reçu 57 M$, 10 % du total des dollars, soit une hausse significative de 4 % par rapport à 2017.
  • Les entreprises montréalaises ont reçu 68 % (87 sur 128) du flux d’opérations en capital de risque, suivies de la ville de Québec avec une part de 7 % (9 sur 128).
  • Les opérations touchant les entreprises en démarrage et les entreprises à un stade plus avancé ont représenté respectivement 6 % (35 M$) et 58 % (324 M$) du total des dollars; 37 opérations ont été conclues dans des entreprises en démarrage, représentant une part de 34 % (197 M$) du total des dollars investis.

 

Faits saillants du troisième trimestre 2018 en capital de développement

  • Un milliard de dollars ont été investis sur 73 transactions, soit 50 % de moins qu’au trimestre précédent et 76 % de moins qu’au même trimestre en 2017.
  • La valeur moyenne des transactions a chuté de 35 %, passant de 21,4 M$ au trimestre précédent à 14 M$.

CDA T3 2018 – Faits saillants du capital de développement

  • Le nombre de transactions a augmenté de 2 % au cours des trois premiers trimestres de 2018 (255) par rapport aux 249 opérations de la même période de l’année dernière. Cependant, le total des dollars investis en capital de développement a chuté de 49 %, passant de 8,5 G$ à 4,3 G$.
  • Le Québec a conclu 61 % de toutes les transactions de développement au Canada (254 sur 414), soit trois fois plus que la part de l’Ontario (18 %).
  • Presque un tiers (39 %) de l’ensemble des transactions s’est situé entre 1 M$ et 5 M$, les transactions de 5 M$ à 25 M$ s’emparant de 21 % des activités de la province.
  • 29 % des transactions (74) sont allées à des entreprises du secteur industriel et manufacturier et 12 % au secteur technologies de l’information et des communications (30 transactions).
  • L’investissement de suivi de 509 M$ dans Stingray Digital Group Inc. a été la plus importante opération de cette année; la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), Investissement Québecet le Fonds de solidarité FTQ étaient des investisseurs conjoints.
  • La sortie la plus importante a été le rachat d’Atrium Innovations Inc. par Nestlé, d’une valeur de 3 G$; les investisseurs vendeurs comprenaient le Fonds de solidarité FTQ et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Elle a été suivie par l’acquisition de 1,9 milliard de dollars de Camso par Michelin; la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) faisait partie des investisseurs vendeurs.