Loading

Les investissements en CR se poursuivent à un rythme soutenu; les investissements en CD enregistrent une hausse par rapport à l’année précédente

août 2017

Aperçu du marché québécois du CR et du CI au premier trimestre 2017

Les investissements en CR se poursuivent à un rythme soutenu; les investissements en CD enregistrent une hausse par rapport à l’année précédente

Au Québec, l’activité en capital de risque est stimulée par de mégatransactions (catégorie de 50 M$ et plus), tandis que le Québec représente presque un tiers des dollars investis en capital de développement au Canada

23 août 2017 – Montréal, QC – 366 M$ en capital de risque, répartis sur 34 transactions, ont été investis au deuxième trimestre de 2017 au Québec, soit plus du double du montant investi au premier trimestre et seulement 3 % de moins que le montant investi au même trimestre l’année précédente. Deuxième province derrière l’Ontario pour les activités de CR, le Québec a accaparé 26 % du nombre total des transactions de capital de risque (68 sur 260) au cours de la première moitié de 2017 et presque un tiers de tous les dollars investis (544 M$ sur 1,6 B$).

La valeur moyenne d’une transaction de capital de risque a atteint un sommet de 10,8 M$, un montant 104 % plus élevé que celui du trimestre précédent (5,3 M$) et 84 % plus élevé que la moyenne de 2016, à 5,9 M$. Trois mégatransactions de plus de 50 M$ ont représenté tout juste un peu plus de la moitié des dollars investis en CR au Québec, avec en tête la ronde de financement de série A record de 141 M$ de l’entreprise montréalaise Element AI inc..

« Cette augmentation remarquable de la taille des transactions de CR au Québec témoigne du succès spectaculaire de nos entreprises, particulièrement de celles travaillant dans le domaine des technologies. Elle montre également à quel point l’économie du Québec est florissante, grâce à nos brillants entrepreneurs et aux investisseurs résolus à faire prospérer les entreprises du Québec », déclare Jack Chadirdjian, président de Réseau Capital.

Du côté du capital de développement, 1,4 B$ ont été répartis sur 94 transactions au deuxième trimestre de 2017 au Québec, une baisse de 52 % par rapport aux montants investis au premier trimestre, mais une hausse de 49 % par rapport au deuxième trimestre de 2016. Cependant, le Québec s’est emparé de 57 % du nombre total des transactions de capital de développement au Canada (156 sur 276) et de 31 % de la totalité des dollars canadiens investis (4,2 B$ sur 13,7 B$).

La taille moyenne d’une opération de CD au deuxième trimestre de 2017 s’élevait à 14,5 M$, en baisse de 69 % par rapport au premier trimestre, mais en hausse de 32 % par rapport au deuxième trimestre de 2016. Un tout petit peu plus du quart (26 %) de la totalité des transactions au cours de la première moitié de 2017 s’échelonnait de 1 M$ à 5 M$, les transactions de 5 M$ à 25 M$ s’emparant de 19 % des activités de la province.

 

Faits saillants en capital de risque :

  • Les entreprises des TIC se sont réparti 61 % de la totalité des dollars investis, une hausse de 15 % par rapport à 2016.
  • 51 % des entreprises en début de croissance se sont partagé 80 % des montants investis au cours de la période
  • 71 % de toutes les transactions effectuées dans la province ont été conclues avec des entreprises montréalaises.
  • Parmi les sorties de fonds importantes figurent l’acquisition, pour 392 M$, de l’entreprise montréalaise Luxury Retreats par Airbnb et l’achat, pour 133 M$, d’Accedian Networks, une entreprise située à Ville Saint-Laurent.

 

Faits saillants en capital de développement :

Cette année, on compte 32 sorties d’entreprises basées au Québec.

 

Ressources numériques :

Aperçu du marché québécois du CR et du CI au premier trimestre 2017