Loading

Aperçu du marché québécois du CR et du CD au premier semestre 2018

août 2018

Aperçu du marché québécois du CR et du CD au premier semestre 2018 : Le Québec accapare plus d’un quart de l’activité de capital de risque au pays; la province la plus active pour les opérations de capital d’investissement privé.

 

23 août 2018 – Montréal (Québec) – 210 M$ sur 60 transactions au deuxième trimestre ont été investis en capital de risque, soit 92 % de plus qu’au premier trimestre de 2018, mais 40 % de moins qu’au deuxième trimestre de 2017.  Le Québec a obtenu 31 % du nombre total de transactions de capital de risque au Canada (94 sur 308) au cours du premier semestre et 19 % du total des dollars investis (319 M$ sur 1,7 G$).

 

En capital de développement, la province a investi 2 milliards de dollars sur 92 transactions au deuxième trimestre, ce qui porte le total des dollars investis au premier semestre à 3,3 milliards de dollars sur 177 transactions. Le volume des transactions a augmenté de 10% par rapport au premier semestre 2017, mais le montant investi a baissé de 22% (de 4,2 G$ à 3,3 G$).

 

« Les investisseurs en capital de risque voient toujours la valeur des entreprises innovatrices de haute qualité au Québec », affirme Jack Chadirdjian, chef de la direction du Réseau Capital.  « La province continue d’offrir un grand nombre de possibilités de création de valeur, comme l’indiquent les chiffres de capital de développement. »

Sept sorties de capital de risque ont été réalisées au cours de la première moitié de l’année au Québec.  Celles-ci comprenaient l’acquisition d’AurKa Pharma, société de portefeuille de TVM Life Science Management par Eli Lilly, pour un montant de 141 M$, et la transaction de 100 millions de dollars dans Conveo Solutions Incorporated d’une société de capital-investissement basée aux États-Unis. Tandem Expansion Fund, le Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec et BDC Capital figuraient parmi les investisseurs vendeurs de Coveo Solutions.

 

Au Québec, la plus importante sortie en capital de développement du premier semestre a été le rachat d’Atrium Innovations Incorporatedpar Nestlé, au coût de 3 G$. Le Fonds de solidarité et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) figuraient parmi les investisseurs vendeurs.

 

Faits saillants du capital de risque au Québec

 

Faits saillants du deuxième trimestre 2018

  • 210 M$ ont été investis sur 60 transactions au deuxième trimestre au Québec, soit 92% de plus que le montant investi au trimestre précédent (109 M$), mais 40 % de moins qu’au même trimestre l’an dernier (348 M$).
  • La hausse moyenne des transactions a augmenté de 9 %, passant de 3,2 M$ à 3,5 M$.

 

Faits saillants du premier semestre 2018

  • L’opération la plus importante a été la ronde de série D de 59 M$ dans Breather Products Inc. menée par un syndicat d’investisseurs qui comprenait la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).
  • Le Québec s’est emparé de 31% du nombre total des transactions de capital de risque au Canada (94 sur 308) et de 19% des dollars investis (319 M$ sur 1,7 G$).
  • Un peu plus du tiers des activités de capital de risque (34 des 94 transactions) se situaient entre 1 M$ et 5 M$, suivies des transactions entre 100 000 $ et 500 000 $, soit une part de 27 %
  • Les entreprises des TIC se sont réparti 157 M$, 49% de la totalité des dollars investis, une baisse de 4% par rapport à 2017.
  • Les entreprises du secteur agroalimentaire ont reçu 33 M$ ou 17% du total des dollars, soit une hausse significative par rapport au 4 % de 2017.
  • Les entreprises montréalaises ont reçu 68% (64 sur 94) du flux d’opérations en capital de risque, suivies de celles de Laval avec une part de 7% (7 sur 94).
  • Il y a eu sept sorties d’entreprises québécoises :
    • l’acquisition par Eli Lilly de la société AurKa Pharma, société de portefeuille de TVM Life Science Management, pour un montant de 141 M$
    • l’investissement de 100 M$ dans Coveo Solutions Inc. d’une société américaine de capital de développement  Les investisseurs vendeurs comprenaient le Fonds Tandem Expansion, le Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec et BDC Capital.

 

 

Faits saillants du capital de développement au Québec

 

Faits saillants du deuxième trimestre 2018

  • 2 G$ ont été investis sur 92 transactions, soit 54 % de plus qu’au trimestre précédent et 47 % de plus qu’au même trimestre en 2017.
  • La taille moyenne des transactions a grimpé de 42 % par rapport au trimestre précédent, passant de 15,3 M$ à 21,7 M$.

 

Faits saillants du premier semestre 2018

  • Le nombre de transactions a augmenté de 10% au premier semestre 2018 (177) par rapport aux 161 opérations de la même période de l’année dernière. Cependant, le total des dollars investis en CD a chuté de 22%, passant de 4,2 G$ à 3,3 G$.
  • Le Québec a conclu 61% de toutes les transactions de développement au Canada (177 sur 288), soit trois fois plus que la part de l’Ontario (18 %).
  • Presque un tiers (38%) de l’ensemble des transactions s’est situé entre 1 M$ et 5 M$, les transactions de 5 M$ à 25 M$ s’emparant de 23% des activités de la province.
  • 28 % des transactions (49) sont allées à des entreprises du secteur industriel et manufacturier et 14 % au secteur technologies de l’information et des communications (25 transactions).
  • L’investissement de suivi de 509 M$ dans Stingray Digital Group Inc. a été la plus importante opération de cette année; la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et le Fonds de solidarité FTQ étaient des investisseurs conjoints.
  • La sortie la plus importante a été le rachat d’une valeur de 3 G$ d’Atrium Innovations Inc. par Nestlé. Le Fonds de solidarité FTQ et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) figuraient parmi les investisseurs vendeurs.

 

Cliquez ici pour consulter l’aperçu du marché québécois du CR et du CD au premier semestre 2018.

Voir le communiqué