Loading

Aperçu du marché québécois du CD et du CR au premier semestre 2019

août 2019

Un demi-milliard de dollars investis en capital de risque et le quart des transactions en capital de développement au Canada réalisées au Québec au premier semestre 2019

 

Montréal, le 27 août 2019 – Réseau Capital et l’Association canadienne du capital de risque et d’investissement dévoilent aujourd’hui le rapport Aperçu du marché québécois du capital de risque et du capital de développement pour le premier semestre de 2019. L’année 2019 au Québec a jusqu’ici été marquée par deux importantes inscriptions en bourse : Lightspeed POS et Milestone Pharmaceuticals.

De plus, au cours du deuxième trimestre 2019, 358 M$ ont été investis dans 46 opérations en capital de risque au Québec, soit 58 % de plus qu’autre même trimestre l’an dernier. Pour les premiers six mois de 2019, ce sont donc 532 M$ qui ont été investis dans 81 transactions, soit 32% des transactions réalisées au Canada.

Celles-ci incluent notamment la ronde de financement de 76 M$ de la compagnie montréalaise Enerkem pour laquelle on compte Cycle Capital Management, Ecofuel, Fondaction CSN, Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec et la Banque Nationale parmi les investisseurs.

Deux entreprises québécoises ont été introduites en bourse lors du premier semestre :

  • Lightspeed POS Inc. inscrite à la Bourse de Toronto (TSE : LSPD) avec une capitalisation boursière de 1,1 G$ et dont les investisseurs initiaux comprenaient la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), iNovia Capital, Investissement Québec et Teralys Capital ainsi que;
  • Milestone Pharmaceuticals Inc. (NASDAQ : MIST) qui a clôturé son introduction en bourse avec une capital boursière de 468 M$.

« L’innovation au Québec est florissante et les investisseurs le reconnaissent en s’associant à de plus en plus d’entreprises prometteuses, affirme Daniel Charron, président-directeur général de Réseau Capital. Les opportunités de création de valeur et les bonnes performances réalisées au premier semestre en sont la preuve. »

 

Capital de développement au Québec : des transactions d’une valeur de 1,8 G$ depuis le 1er janvier

Du côté du capital de développement, les plus importantes opérations au premier semestre comprennent notamment :

  • Le financement de 103 M$ dans le Groupe JLD de Laval par un consortium d’investisseurs comprenant BDC CapitalFondaction CSN et Fonds de solidarité FTQ;
  • l’investissement de croissance de 58 M$ de JLD-Laguë par Fondaction CSN et Fonds de solidarité FTQ, ainsi que;
  • l’investissement dans le Groupe TELECON de Montréal par Clearspring Capital Partners, Desjardins Capital, la Caisse de dépôt et placement du Québec.

 

« Le Québec peut compter sur une chaine de financement forte, diversifiée et sophistiquée pour appuyer ses champions économiques, actuels et en devenir. Il s’agit d’un facteur clé pour favoriser croissance et l’internationalisation des entreprises, l’innovation ainsi que la diversification de notre tissu économique », conclut Daniel Charron.

 

Faits saillants du capital de risque au Québec

Faits saillants du T2 2019

– 325 M$ ont été investis sur 45 transactions au deuxième trimestre au Québec, soit 44 % de plus qu’au trimestre correspondant de l’exercice précédent (226 M$).

– La valeur moyenne des transactions de capital de risque (7,2 M$) a diminué de 9 % par rapport à l’an dernier (7,9 M$), mais était supérieure de 12 % à la moyenne quinquennale 2014-2018 (6,5 M$).

– Il y a eu 1 mégatransaction non divulguée de plus de 50 M$ qui a été conclue au cours du deuxième trimestre.

 

Faits saillants du premier semestre 2019

– 499 M$ ont été investis sur 80 transactions de capital de risque au Québec

– La valeur moyenne des transactions de capital de risque en 2019 à ce jour est de 6,1 M$, soit 21 % de moins que l’an dernier (7,9 M$) et 6 % de moins que la moyenne quinquennale pour la période 2014-2018 (6,5 M$).

– Il y a eu 2 mégatransactions de plus de 50 millions de dollars, incluant :

– La ronde de 76 M$ d’Enerkem, établie à Montréal, auprès d’un syndicat d’investisseurs comprenant Cycle Capital Management/Ecofuel, Fondaction CSN, Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec et Banque Nationale du Canada.

– Le Québec a obtenu le tiers des transactions de capital de risque (80 sur 256) et 23 % des dollars investis (499 M$ sur 2,1 G$).

– 3,8 transactions sur 10 se situaient entre 1 M$ et 5 M$, suivies de transactions entre 5 M$ et 20 M$, ce qui représente une part de 15 % (12 transactions sur 80).

– Les entreprises de sciences de la vie ont recueilli 223 millions de dollars, soit 45 % de l’investissement total, ce qui représente une hausse importante par rapport à leur part moyenne de 28 % sur la période quinquennale 2014-2018 ; les entreprises des TIC du Québec ont reçu 26 % (128 millions de dollars) de l’investissement total.

– Les entreprises montréalaises ont reçu 440 M$ sur 66 transactions, devançant les entreprises torontoises qui ont reçu 774 M$ sur 77 transactions.

– Onze entreprises appuyées par du capital de risque ont été vendues, y compris deux entrées en bourse auxquels participaient des entreprises établies à Montréal :

Lightspeed POS Inc. est inscrite à la cote de TMX avec une capitalisation boursière de 1,1 G$ – les investisseurs comprenaient la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), iNovia Capital, Investissement Québec et Teralys Capital.

Milestone Pharmaceuticals Inc. a clôturé son introduction en bourse sur le Nasdaq avec une capitalisation boursière de 468 M$.

 

Faits saillants du capital de développement au Québec

 Faits saillants du T2 2019

– 831 M$ ont été investis sur 100 transactions, soit 60 % de moins que les 2,1 G$ du trimestre correspondant de l’exercice précédent.

– La valeur moyenne des transactions a chuté de 60 %, passant de 20,9 M$ au deuxième trimestre de 2018 à 8,3 M$.

– La plus importante opération conclue au deuxième trimestre a été le financement de 103 M$ du Groupe JLD de Laval par un syndicat d’investisseurs comprenant BDC Capital, BMO Capital Partners, Fondaction CSN et Fonds de solidarité FTQ.

 

Faits saillants du premier semestre 2019

– 1,8 G$ a été investi sur 171 transactions au premier semestre 2019, soit 42 % de moins que les 3,2 G$ de la même période l’an dernier.

– La valeur moyenne des transactions cette année a diminué de près de moitié, passant de 19,5 M$ en 2018 à 10,8 M$.

– Les plus importantes transactions divulguées incluaient :

– le financement de 103 M$ du Groupe JLD de Laval par un syndicat d’investisseurs comprenant BDC Capital inc. et BMO Capital Partners, Fondaction CSN et Fonds de solidarité FTQ.

– l’investissement de suivi pour l’entreprise montréalaise Groupe TELECON par Clearspring Capital Partners, Desjardins Capital et la Caisse de dépôt et placement du Québec

– l’investissement de croissance de 58 M$ de Fondaction CSN et du Fonds de solidarité FTQ dans JLD-Laguë, à Laval.

– Le Québec a obtenu plus de la moitié de toutes les transactions de capital de développement au Canada (171 sur 289), soit plus du double de la part de l’Ontario (20 %).

– 4 transactions sur 10 se situaient entre 1 M$ et 5 M$, les transactions entre 5 M$ et 25 M$ représentant une part de 22 % du flux de transactions de la province

– 25 % des transactions (43 transactions) sont allées à des entreprises du secteur industriel et manufacturier, dont 15 % (26 transactions) à des entreprises des TIC et 14 % au secteur agroforestier (24 transactions).

– Il y a eu 7 sorties d’entreprises québécoises appuyées par des capitaux privés totalisant 21 millions de dollars.

 

Consulter le rapport