Loading

Le très honorable Brian Mulroney

En septembre 1984, Brian Mulroney menait le Parti progressiste‑conservateur à la plus importante victoire de l’histoire canadienne et devenait ainsi le dix-huitième premier ministre du Canada.

Quatre ans plus tard, il était réélu avec un gouvernement majoritaire, devenant ainsi le seul premier ministre canadien en 35 ans à obtenir un gouvernement majoritaire au cours de deux mandats successifs et le seul premier ministre conservateur à le faire en 100 ans. Il démissionnait en juin 1993, après avoir été premier ministre pendant près de neuf ans.

Son gouvernement a été à l’origine d’audacieuses initiatives, comme l’Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis, l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) et le Traité sur les pluies acides intervenu entre le Canada et les États-Unis. En plus de réaliser de nombreuses privatisations, le gouvernement Mulroney a mis en œuvre une politique anti-inflationniste, une réforme fiscale historique, un vaste programme de déréglementation et des politiques en matière de réduction des dépenses qui forment encore aujourd’hui le fondement de l’impressionnante performance économique du Canada.

Mulroney a également été coprésident du Sommet mondial pour les enfants des Nations Unies et son gouvernement a joué un rôle de premier plan au cours de la campagne contre l’apartheid en Afrique du Sud, de la création du Sommet de la Francophonie et de la guerre du Golfe.

Mulroney est né en 1939 à Baie-Comeau, au Québec, et a grandi au sein d’une famille de six enfants. Fils de Benedict, électricien à la Quebec North Shore Paper Company, il a obtenu son diplôme d’études secondaires au St. Thomas College, à Chatham, au Nouveau-Brunswick, son baccalauréat avec spécialisation en sciences politiques à l’Université St. Francis Xavier, à Antigonish, en Nouvelle-Écosse, et sa licence en droit à l’Université Laval, à Québec.

Il a pratiqué le droit à Montréal et a agi à titre de président de la Compagnie Iron Ore du Canada avant de faire le saut en politique en devenant chef de parti en 1983 et chef de l’opposition officielle à la Chambre des communes, où il a été élu pour la première fois en 1983 et réélu en 1984 et en 1988.

Après son départ de la politique, M. Mulroney a joint de nouveau les rangs du cabinet d’avocats montréalais Norton Rose Fulbright à titre d’associé principal.

Il est président du conseil d’administration de Québecor inc. et agit à titre d’administrateur de The Blackstone Group L.P. (New York) et de la Wyndham Worldwide Corporation (New Jersey).

Il est également président du conseil consultatif international de la Société aurifère Barrick (Toronto) et membre du groupe consultatif de Lion Capital LLP (Londres).

Mulroney est en outre administrateur de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal et membre du Conseil consultatif international de HEC Montréal.

Mulroney s’est vu remettre le plus grand honneur du Canada, celui de Compagnon de l’Ordre du Canada, et il a également été nommé grand officier de l’Ordre national du Québec. Il a en outre reçu la plus haute distinction de la part du gouvernement des pays suivants pour son leadership dans le cadre de dossiers cruciaux pour le pays en question :

  • Haïti – Grand-croix de l’Ordre national Honneur et Mérite (1994)
  • Ukraine – Ordre du roi Iaroslav le sage, première catégorie (2007)
  • Japon – Grand Cordon de l’Ordre du Soleil levant (2011)
  • Afrique du Sud – Compagnon suprême de O.R. Tambo (or) (2015)
  • France – Commandeur de la Légion d’honneur (2016)

Mulroney a en outre obtenu des doctorats honorifiques et des prix d’universités ainsi que des prix d’autres gouvernements au pays comme à l’étranger.

En 2000, l’Institut d’études nord-américaines de l’Université McGill a déterminé que M. Mulroney détenait le meilleur bilan économique de tous les premiers ministres depuis la Seconde Guerre mondiale. En 2003, l’Institut de recherche en politiques publiques a placé M. Mulroney deuxième dans un classement des meilleurs premiers ministres des 50 années précédentes. En 2006, un panel des groupes environnementaux canadiens les plus importants a déterminé que M. Mulroney était « le premier ministre le plus vert de l’histoire ». En 2007, l’autobiographie de M. Mulroney, Mémoires, est devenue le succès de librairie numéro un au Canada et a été décrite par l’Ottawa Citizen comme « les plus complets et les meilleurs mémoires d’un premier ministre de l’histoire canadienne ». En 2009, un sondage mené par le journal Hill Times a désigné M. Mulroney comme l’ancien premier ministre « le plus admiré » du Canada.

En 1973, il a épousé Mila Pivnicki et ils ont eu quatre enfants : Caroline (1974), Benedict (1976), Mark (1979) et Nicolas (1985).

Ils habitent à Montréal, au Québec.